Intégration des soldats carlistes dans l'Indre

Intégration des soldats carlistes dans l'Indre

Messagepar hogier » 30 Oct 2019 00:47

Bonjour,
Il y a peu, j'ai cédé au phénomène de mode qui consiste à découvrir ses origines grâce à une analyse ADN. Mes deux parents sont originaires de l'Indre, ainsi que mes grands-parents. Je précise que tous ont des noms Français. Quelle a donc été ma surprise quand le résultat des analyses à montré que j'étais à 50% d'origine ibérique pour seulement 40% d'ADN d'origine français. J'ai d'abord pensé que ma mère avait mis un coup de canif dans le contrat de mariage avec un bel Espagnol et que mon père n'était pas mon père biologique. Cela aurait eu le mérite d'expliquer cet étonnant 50% d'origine ibérique. J'ai fait faire le test à mes parents: mon père est bien mon père biologique et ma mère est bien ma mère. Donc il n'y a eu ni infidélité ni échange de bébés à la maternité. Quant aux origines, mes parents sont également tous les 2 à 50 % d'origine ibérique à leur grand étonnement. Si ça explique mes 50%, le mystère de ces origines familiales restait entier. Il y a bien eu pas mal de réfugiés espagnols qui ont fuit la guerre d'Espagne à la fin des années 30 ou début des années 40 mais aucun de mes grands-parents n'est dans ce cas et les espagnols qui ont fuit le franquisme ont gardé des noms espagnols. Ce ne peut pas être non plus un évènement trop ancien car l'ADN ibérique aurait été "dilué" dans l'ADN français au cours des générations et mes parents n'auraient cet étonnant 50% d'ADN espagnol. J'ai fait des recherches sur internet et j'ai découvert qu'au milieu du XIXème siècle, il y a eu une guerre civile en Espagne pour la succession au trône. L'armée d'un dénommé Carlos qui convoitait la couronne a été défaite et à fui en France. Cette armée, l'armée dite carliste, a été emprisonné par les autorités françaises. Plusieurs centres d'emprisonnement se trouvaient dans l'Indre (La Châtre, Châteauroux). Ces centres étaient des passoires et la majorité des prisonniers espagnols ont été finalement été relachés dans la nature. Ainsi, des milliers de soldats démobilisés se sont retrouvés à mendier ou à prendre des jobs de paysans dans la région. D'autres ont été employé à rénover les routes. En 1875, les autorité de La Châtre, se plaignaient de ne pouvoir assurer la sécurité des habitants au regard d'un aussi grand nombre de soldats espagnols démoralisés par 4 années de guerre et divagant dans les rues. Mes grands-parents, que ce soit du coté paternel ou du coté maternel était des métayers, bref des paysans sans le sou. Cela pourrait correspondre à des descendants de prisonniers espagnols libérés .Maintenant, si mes origines ibériques sont un peu mieux mystérieuses, un mystère reste inexpliqué: comment ce fait-il qu'il n'y ait aucun nom d'origine espagnol dans ma famille! Je pense qu'il y a des secrets de famille (pas au niveau de ma mère qui a été innocentée :oops: ) au niveau certainement de mes arrières grands-parents. Si je poste dans ce forum c'est pour savoir si vous avez quelques connaissances de cette période. Est-ce possible, était ce l'usage à l'époque que des étrangers francisent leurs noms pour mieux s'intégrer ? Quelqu'un a t'il une idée de l'importance du métissage franco-espagnol du aux troupes carliste internés dans le Berry ? Si un ex soldat espagnol se mariait avec une berrichone, pouvait-il prendre son nom français pour mieux s'intégrer ?
Merci pour toute info sur ce qui s'est passer à la fin du XIX siècle dans l'Indre entre les Berrichons et les Espagnols.
:)
hogier
 
Messages: 1
Enregistré le: 29 Oct 2019 23:43

Retourner vers Histoire du Berry

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron