Atlas historique du Berry

Atlas historique du Berry

Messagepar Monique » 16 Nov 2014 20:09

30/01/2009 – Auteur : Eric Pigeat

De mon arrière grand-père j\'ai récupéré un atlas historique bien intéressant, je ne connais pas exactement sa date de publication mais à mon avis il date des environs de 1900...

Voici donc quelques cartes de France et du Berry qui vous permettront de mieux comprendre l'évolution du Pays et ces contours véritables.

Commençons par la Gaule de César :

france-gaule-1.jpg


En agrandissant la partie Berry :
france-gaule-2.jpg


Quelques repères sur la toponymie gauloise que l'on retrouve dans le nom des villes : dunum = colline ; magus = centre d'habitation ; ritum = gué ; briva = pont ; bona = source ; divona = fontaine ; nemetum = temple ; condate = confluent.

Au centre, on trouve Avaricum (Bourges) qui semble être un noeud de communication comme l'indique les différentes voies romaines qui s'y rejoignent. Ce que l'on appelle la "levée de César" est encore une trace existante de nos jours.
A côté d'Avaricum on voit reporté la date de 52 ou César battit les gaulois de Vercingétorix et brula la ville.

Argentomagus = Argenton sur Creuse ; Noviodunum = Neuvy sur Barangeon ; Brivodurum = Briare ; Condate = Cosne sur Loire ; Augustodunum = Autun ; Decetia = Decize ; Gorgobina = Sancerre (mythique capitale des Eduens) ; Aquae Bormonis = Bourbon l'Archambault ; Mediolanum = Peut-être Chateaumeillant ; Ernodurum = Saint Ambroix.

En gros, on lit que ce territoire était peuplé par les Bituriges Cubi qui signifie "les rois du monde", bituriges par déformation a donné Berry.

La France au XVème siècle :

france-xv-1.jpg


La France est morcellée en différentes provinces indépendantes. Vers l'an 1000, le roi ne possède directement que les comtés de Paris, Melun, Sens, Orléans et Etampes. Le royaume s'étendra ensuite petit à petit.

france-xv-2.jpg


Le Berry actuel se découpe déjà et on retrouve la Vicomté de Bourges et la Seigneurie de Châteauroux. A noter que le Sancerrois et ce que l'on appelle aujourd'hui le Boischaut sud ne sont pas intégrés au Berry.

Le dernier Vicomte de Bourges est Eudes d'Arpin qui vend son domaine au roi en 1101 pour pouvoir partir en croisade.
Extrait de l'encyclopédie Universalis : La seigneurie de Châteauroux a été précédée dans l'histoire par Déols, premier centre chrétien (IVe siècle) du Bas-Berry. Au Xe siècle, les seigneurs de Déols s'installent sur un coteau de la rive gauche de l'Indre où Raoul le Large fait bâtir une forteresse (937). Le Château-Raoul entraîne le développement d'un modeste foyer urbain composé d'artisans et de commerçants.Vassaux des comtes de Poitiers, les seigneurs de Déols se rattachent à un ensemble géopolitique tourné sur l'Aquitaine. Henri II, duc d'Aquitaine et roi d'Angleterre, devient ainsi maître du Bas-Berry (1176). Mais en 1200, le traité du Goulet fait basculer la seigneurie de Châteauroux dans le domaine d'influence des Capétiens. Malgré les guerres entre Anglais et Français, très actives sur ces territoires frontaliers, le Château-Raoul reste fidèle à la couronne de France.

Le Berry en 1610 :

france-1610-2.jpg


Les contours de la Province de Berry en 1610 ne changent pas, à noter les places fortes et de sureté des protestants à Sancerre, Saint-Amand et Baugy.


La France en 1789 :

france-1789-1.jpg


A la veille de la révolution, la France est divisée en Pays d'élections (rose) et en Pays d'état (jaune) :
Source Wikipédia : Le Pays d'état est appelé une généralité, en matière financière et fiscale, sous l'Ancien Régime. Le représentant du gouvernement royal, l'intendant y répartit les impôts avec l'aide des élus au niveau local. Elle s'oppose au pays d'État, comme la Bretagne ou la Bourgogne, où la fiscalité est réglée par des règles particulières, et bénéficiant d'une certaine autonomie et au pays d'imposition, comme la Franche-Comté. Pendant longtemps les représentants du gouvernement royal étaient élus par les Etats Généraux, d'ou le nom : Election. Or de 1614 à 1789 les Etats Généraux ne se sont pas réunis, et le Roi nommait donc un intendant, vidant le titre de ces province de leur substance.

Le Berry à la veille de la révolution :

france-1789-2.jpg


La Généralité de Bourges couvre on le voit le même territoire que sur les cartes précédentes.

La France de 1795 :

france-1795-1.jpg


On constate que la France est quasiment installée dans ses frontières actuelles et que le Berry est une province à part entière, pour la région Centre d'aujourd'hui il faudra attendre (si je ne me trompe pas) 1972.

Voyons pour finir le Berry de plus près :

france-1795-2.jpg


Le tracé en pointillé orange représente le découpages des départements de L'Indre et du Cher, le fond vert représente les contours de l'ancienne province. On constate donc que le Berry perd un petit morceau à l'extrème sud et aussi au nord le long de la Loire. Le cher récupère le Boischault sud (auparavant rattaché au Bourbonnais) et l'Indre reçoit la pointe de la Touraine.

J'espère que ces quelques cartes surement introuvables de nos jours vous seront utiles, pour les récupérer, faites un clic droit et enregistrez sous.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Monique
 
Messages: 238
Enregistré le: 03 Nov 2014 19:09

Retourner vers Histoire du Berry

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron