Le monument aux morts de Plaimpied

Le Berry et son environnement

Le monument aux morts de Plaimpied

Messagepar Monique » 16 Nov 2014 06:13

28/05/2009 - Auteur : Francoise Le Prezet

Mais où mettre le monument aux morts de Plaimpied...

mon-morts-plaimpied.jpg


Dans le cadre d'une campagne nationale, la municipalité de Plaimpied décide tardivement, le 30 Juin 1929, d'ériger un monument aux morts de la Grande Guerre. Un Comité est formé pour recueillir les fonds et un budget de 2000 Francs est voté. Au mois de Septembre suivant, le choix se porte sur un monument assez sobre, une colonne pyramidale, que l'on envisage d'installer au point central du village, soit sur la place de l'église.

Les choses ne vont pas vite mais le 9 Mars 1930, après maintes délîbérations, le conseil décide (par 6 voix contre 3 et une abstention) de placer le monument en bordure de la place, à l'angle nord/ouest du jardin du presbytère, mais sans consulter le curé !
L'abbé Philippon réagit avec vigueur et écrit même au Ministre des Beaux-Arts. Il dénonce les six conseillers qui ont voté pour cette décision comme : "n'ayant pas fait la guerre alors que lui-même a connu les tranchées" et s'oppose à ce qu'on ampute son jardin de 75 m2 d'autant plus qu'à cet endroit se trouve déjà une croix !
L'Archevèché soutient sa démarche en exprimant un véto formel : "au cas où une emprise se produirait sur le terrain du presbytère, le culte serait supprimé".

Le député Autrand et le sénateur Laudier sont sollicités pour une médiation. On envisage alors de mettre le monument devant la Mairie mais là encore se trouve une croix qu'il n'est pas question d'enlever. Certains vont jusqu'à proposer un emplacement au milieu du cimetière ou sur le terre-plein qui le précède, ce que la municipalité refuse à juste titre en invoquant l'éloignement du bourg.

Le temps passe et le feuilleton de ce monument "baladeur" a commencé à agacer le Ministre qui insiste pour que la situation évolue...

Le 30 Novembre 1931, le Maire, lassé des difficultés et des objections, propose enfin d'installer le monument à l'angle de la place publique, à une distance suffisante de la chaussée, "la stèle se trouvant située à la place de l'arbre qui cache le coin de l'église".

On revenait ainsi au point de départ et, treize ans après la fin de la guerre, les morts allaient être enfin honorés ! Pour l'anecdote, une plaque commémorative portant les noms des soldats morts au champ d'honneur avait été apposée dans l'église dès 1920...


Archives communales de Plaimpied
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Monique
 
Messages: 238
Enregistré le: 03 Nov 2014 19:09

Retourner vers Découvertes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron