Le monde à l'envers.

et même très rares ...

Le monde à l'envers.

Messagepar Monique » 04 Nov 2014 15:35

Ajouté le 28/12/2007 - Auteur : Eric

En règle générale, c'était les filles domestiques et servantes qui faisaient les frais de ce que l'on pourrait bien parfois appeler le droit de cuissage.
C'est pourquoi, lorsque c'est la "domesticité" qui a le beau rôle, la moindre des choses est de le relever, comme dans ce cas de 1699 à Lapan...


"Le Mardi dix-huitième août mil six cent quatre vingt dix neuf sur les dix heures du soir a reçue les cérémonies du Saint Baptème par moi soussigné, après avoir été ondoyée à la maison par la sage femme, Jeanne, fille illégitime de Michel VÉZIEN, dit "Jolicoeur" et d'Anne BARATON, fille de Jean BARATON, manoeuvre et de feue Gilberte DELURIER. A été son parrain Etienne BOUË, manoeuvre et sa marraine Jeanne BRUNET qui ont dit ne savoir signer.

Ainsi signé : VALLIN"

(Michel VÉZIEN est domestique de Messire CORBIN, seigneur d'Houët, il n'épousera pas pour réparer la petite BARATON et l'enfant mourra rapidement).
Monique
 
Messages: 238
Enregistré le: 03 Nov 2014 19:09

Retourner vers Les actes rares

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron