Reconnaissance de la Communauté des Brissets, 1705

Reconnaissance de la Communauté des Brissets, 1705

Messagepar christine » 01 Nov 2014 17:52

Une reconnaissance de 1705 est l'occasion de faire la description et une partie de l'historique de la Communauté de l'Eteuf depuis 1492.


Par devant Le notaire royal en berry
resident en la ville de bourges soussigné
furent présents en leurs personnes Leobon, Denis,
Silvain Laisné, Léonard Laisné, Silvain Lejeune, Pierre,
Anthoine, Jean Laisné, Jean Lejeune, François,
Léonard Lejeune et Silvain Brissets tous laboureurs
et Communs demeurant ensemble au lieu du
Grand Esteuf parroisse d'Arçay, lesquels certains
de leur bon gré et bonne vollonté sollidairement un
Chacun d'eux l'un seul et pour le tout sans division
renonçant au bénéfice de division Ordre de
Croict et de discuttion de biens, Ont recognu qu'en
conséquence de l'arrentement faict à leurs autheurs
par Jean Pellordre écuyer seigneur vicomte de Collogne le
Quinze décembre mil quatre cent quatre vingt
douze, et par Charles Robin écuyer seigneur vicomte de
Coulogne à feu Jacques et Pasquet Brissets autheurs
desdits Brissets en présence de Debrielle notaire royal le
Quatorze mars mil six cent cinquante six,
Ils sont propriétaires possesseurs et détempteurs
de deux Grande Masse de Terres appellées
Le Grand Esteuf contenant vingt nohées et
Le petit Esteuf contenant vingt septierées assis
en ladite paroisse d'Arçay, dans lesquels il y a
plusieurs bâtiments à demeurances, Granges,
bergeries, boveries, Estables, puits, cours, courtils,
Oulches, jardins et chenevières qui jouxte
D'une part le chemain par lequel l'on va du village
De poupelin au Grand Chemain d'Azenay, d'autre
A une terre dépendant de la seigneurie de Truy
Le thureau de St-Martin Entre deux d autres
A une terre appellée Le Perry appartenante
au sieur Dumouthet Un thureau et Le deux /
A cause desquels arrentements lesdits Brissets .../...

Sollidairement comme dessus, recognoissent debvoir
A nicolas thomas de Lathaumassière escuier
seigneur de l'Esteuf, faisant partie du fief, voirie,
Justice et vicomté de Coulogne, conseiller du Roy
Lieutenant au siège de la Prévosté de ceste ville
de Bourges y demeurant parroisse de St-Jean
Le Viel à ce présent et acceptant pour luy ledit
Sieur et ayans cause au nom et comme fils
et héritier en partie de feu Gaspard Thaumas
de la thaumassière vivant écuyer seigneur du dit l'esteuf,
CENT LIVRES tournois quarente neuf boisseaux
froment, quarente neuf boisseaux seigle deux boisseaux
febves mesure de bourges quatre coqs
huict poulles deux poullets de rente seigneurialles
et taxes foncieres et dix deniers de cens
portant proffits de lots et ventes et droit de
retenue les parisiis moings en cas d allienation
et en tous autres cas portés par la Coustume
de berry payable à chacun Jour et feste de St Michel
rendu conduit en l hostel et grenier dudit Sieur
delathaumassière en la dite ville de Bourges
Lesquels cens et rentes lesdits Brissets sollidairement
Comme dessus se sont obligés de payer et
Continuer fournir et faire valloir à perpétuel
à commencer le premier payement au jour
et feste de St Michel prochain, et de la
en avant perpetuellement et à jamais d'an en an
et à fautte de ce, ont voullu et veullent
estre executtés en leurs biens par la vente
et prise d Iceux, et a quoy demeurent Ipotéqués
tous les heritages esnoncés au dit arrentement
et dans les recognoissances des six avril
mil cinq cent soixante et six, quinze septembre .../...

mil cinq cent soixante et seize, six avril mil six
cent quarante deux, cinq novembre mil six cent soixante
et onze et douze avril mil six cent soixante et treize
et Generallement tous les autres biens presents et advenir
desdits recognoissans sans que la generallité puisse
nuire ny prejudicier à la speciallité ny la speciallité
à la generallité, et par ces mesmes presentes
Lesdits brissets sollidairement comme dessus, ont recognu
Qu en conséquence des dits arrentements, Ils sont obligés
de Tenir à perpétuité tous bestiaux en cheptel
dudit Seigneur de l eteuf dans tous les bastimens
de la Mironerie sans qu ils en puissent tenir ou
d eux mesmes d autres personnes que dudit seigneur
de l eteuf ce qui a esté par luy acepté sans
prejudice de ce qu il luy peut estre deub d arrierages
audit seigneur de l eteuf, et Encore par lesdites
mesmes presentes lesdits Brissets sollidairement
Comme dessus Ont recognu et confessé debvoir
annuellement audit sieur delathaumassiere audit nom
aussy ce aceptant la somme de quinze livres
tournois de rente et revenu annuellement racheptable
de la somme de trois cent livres payable par
chacun an chacun douzeiesme jour d'avril
rendus conduits en ladite ville de bourges
et en faire et commancer le premier terme
et payer audit jour douzeième avril prochain
Icelle ditte rente créée et constituée par
Lesdits Brissets ou quoyque ce soit par leurs
autheurs au proffit dudit deffunct sieur
delathaumassiere par contract receu en
presence de feu Messire Jean Jacques Debrielle
notaire royal audit bourges le douze avril Mil six
cent soixante et treize, plus recognoissent debvoir
estre tenus et obligés payer Annuellement audit
Sr delathaumassiere aussy audit nom la somme .../...

de sept livres dix sols de rente et revenu
annuellement racheptable de la somme de sept vingt
dix livres, faisant partie de celle de quinze livres
constituée par denis brisset pierre delaroche et autres
au proffit de toussaint deLaporte le vingt cinquième
febvrier mil six cent quatre par contract receu
en presence de robin notaire royalaudit nourges le vingt cinq febvrier
mil six cent quatre++, Icelle dette et rente payable
a chacun vingt cinquiesme febvrier rendus conduits
en l hostel dudit sieur deLathaumassiere audit bourges
et en faire et commancer le premier terme et
payement audit jour vingt cinquiesme febvrier
prochain et de la en avant continuer jusques
au rachapt et admortissement des deux
rentes de quinze livres d une part et de
sept livres dix sols d autre aultrement et a
faulte de se faire ont voullu lesdits brissets
sollidaires comme dit est estre Executtés en
Leurs biens une des executtions non cessante
pour l autre Ladite recognoissance Aussy faicte
faicte desdits rentes sans desroger ny ??
aux contracts de creation d Icelles ??
recognoissances faictes d Icelles auxquels ledit sieur
delathaumassiere audit nom n a entendu et
n entand desroger, et sans luy faire aussy prejudice
des arrerages qui peuvent estre deubs d Icelles
et fourniront lesdits BRISSETS audit Sieur de la thaumassiere
Une Grosse des presentes car ainsy S obligeant
renonçant faict et passé audit lieu de l eteuf en La
maison desdits brissets apres midy le vingt trois
novembre mil sept cent cinq En presence de
guillaume mery meusnier demeurant a St fleurent et Me piere
mery thoillier demeurant audit bourges tesmoings et lesdits recognoissants
et piere mery ont dit ne savoir signer ce enquis ++Laquelle dite Rente
Ledit desfunct sieur delathaumassiere avoit aquise de feu noble Jean
Robinet avocat en parlement et de damoiselle louise poupardet par contract
receu en presence de depary notaire le vingt quatre mars 1675.
[signé:] delathaumassiere Ragueau brisset

Transcription de Didier Rousseau
christine
 
Messages: 57
Enregistré le: 30 Oct 2014 09:53

Re: Reconnaissance de la Communauté des Brissets, 1705

Messagepar christine » 17 Nov 2014 20:09

Posté par Eric le 16/01/2009

Merci Didier pour ce document qui indique en plus le propriétaire de Cologne.
Je n'ai pas trouvé de "nohée" mais une "ouvrée" qui représente la surface pouvant être bêchée par un paysan en une journée. Une ouvrée correspondait suivant les régions, environ, à 3 à 5 ares.
christine
 
Messages: 57
Enregistré le: 30 Oct 2014 09:53

Re: Reconnaissance de la Communauté des Brissets, 1705

Messagepar christine » 17 Nov 2014 20:10

Posté par christineB le 26/11/2010

nouvelle arrivée sur généalogie -en -champagne B,mais résidente au lieu dit des brissets commune d'Arçay depuis 18 ans ,j'ai la chance d'habiter la dernière demeure d'une famille Brisset.celle de charles brisset qui l'a quittée en 1961. Grace aux actes notariés de Levet j'ai pu remonter l'histoire de cette maison et des familles Brisset qui l'ont habitée jusqu'en 1773 .grâce à vos documents en ligne ,j'ai le début de la saga des Brissets,il me manque un maillon mais j'espère le trouver ,bravo pour votre travail
christine
 
Messages: 57
Enregistré le: 30 Oct 2014 09:53

Re: Reconnaissance de la Communauté des Brissets, 1705

Messagepar christine » 17 Nov 2014 20:11

Posté par Didier le 05/12/2010

La Mohée est la surface ensemençable avec un muid, suite à une discussion sur genindre.
christine
 
Messages: 57
Enregistré le: 30 Oct 2014 09:53


Retourner vers Les Brisset

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron