Cimetière interdit

Le forum ou l'on peut parler de tout et de rien, humour, problèmes d'informatique, tourisme, potins...

Modérateur: Yves Chéritat

Cimetière interdit

Messagepar montag » Ven 25 Nov 2011 13:27

Bonjour à toutes et tous

Lors de dépouillements de temps en temps il y a eu des défunts qui n'ont pu etre enterrés dans leur village.Le cimetière était interdit.

Pourquoi?

-Les conditions météo :
-Inondation? Nos ancetres savaient où construire les églises et le cimetière
-Gel ? Peut etre le sol étant trop dur à creuser le village voisin avait-il un cimetière mieux exposé?

-Des conditions d'hygiène et de salubrité ? épidémies?

Si l'un (e) d'entre vous connait la réponse (il peut y en avoir plusieurs) je vous serait reconnaissant de ne pas mourir idiot.

Amitiés à tous
Patrick
montag
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 44
Enregistré le: Lun 21 Avr 2008 10:11
Localisation: Isère

Re: Cimetière interdit

Messagepar Annie Popineau » Ven 25 Nov 2011 16:45

Bonjour,

Souvent, le cimetière était interdit car il n'était pas clos.
Les animaux pouvaient rentrer et s' attaquer aux sépultures des deffunts.

Bonne fin de journée,
Annie
Annie Popineau
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 452
Enregistré le: Mer 16 Avr 2008 18:09
Localisation: Dun sur Auron - 18

Re: Cimetière interdit

Messagepar montag » Mer 30 Nov 2011 17:43

Bonsoir à toutes et à tous
Concernant les "interdits" dans les cimetières celà provenait d'une correspondante des P O (pour les gens du nord Pyrénées Orientales) qui se demandait pourquoi le cimetière de ses ancêtres (dans l'Aude) avait été interdit de 1770 à 1772.

Avec la collaboration de plusieurs personnes nous avons abouti à ceci:

L'interdit était une mesure de censure écclésiastque pour empécher la célébration de l'office divin dans une église ou un cimetière.Il était en général destiné à punir une faute individuelle ou collective commise dans la paroisse.Cet interdit était en principe "fulminé" (prononcé publiquement) par l'évèque ou le vicaire général.
Avant environ 1770 les autres causes d'interdictions étaient:
-un cimetière trop petit.
-les intempèries (inondation,éboulement .....)
- la vestuté de l'église ou du cimetière (non clos avec des sépultures dégradées par les animaux)
- le cimetière avait été le lieu d'un crime; la terre était "souillée".

Vers 1770 Louis XV décida que les cimetières seraient situés en dehors du village (ce qui a du poser pas mal de problèmes).

Ainsi ma "cousine" audoise a découvert que les année 1769-1770 avait été très dures pour nos ancêtres:

-1769-1770 :grandes catastrophes :épidémies,pluie,inondations (du moins dans le midi)
-1770 : grande famine dans tout le pays; ce qui aurait pu entrainer un nombre important de décès et l'impossibilité de les enterrer dans le cimetière du village.

J'espère que ces quelques "découvertes" pourront être utiles à certains d'entre vous.

En attendant passez une bonne soirée.

Amitiés

Patrick
montag
Contributeur
Contributeur
 
Messages: 44
Enregistré le: Lun 21 Avr 2008 10:11
Localisation: Isère


Retourner vers La taverne du Berry

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron